Crète, sauvage et authentique

Triboovoyage • Image et Texte

Héraklion et Cnossos

Direction la capitale de l'île, la forteresse de Koules à l’entrée du port d’Héraklion, qui a été construite par les Vénétiens au 16 ème siècle. Récemment rénovée, vous pourrez en visiter l’intérieur et découvrir l’exposition consacrée à l’histoire de la ville et du monument. Depuis la forteresse, emprunter la rue principale, « 25 Avgoustou » qui traverse la vieille ville et explorer au fur et à mesure les petites ruelles des alentours. Toutes bordées de magasins et de restaurants supers sympas avec terrasse ombragée, ça donne envie de flâner et de s’arrêter boire un verre ou déguster des spécialités locales.

L’autre site touristique à ne pas manquer à Héraklion, c'est le Palais de Cnossos, si vous êtes amateur d’archéologie et d’histoire. Les ruines de Cnossos ont été mises à jour pour la première fois en 1878, mais ce n’est que 20 ans plus tard, sous l’impulsion de Sir Arthur Evans, un archéologue, que les fouilles archéologiques ont réellement commencé. On y trouvait des thermes, des entrepôts où étaient entreposées de grandes jarres contenant de l’huile, du vin, des céréales, des silos à grains, des ateliers et un théâtre. Le clou de la visite est la fresque du taureau et ses colonnes rouges et noires que l’on retrouve sur toutes les photos représentatives du palais minoen.

Matala terre des Hippies - Agia Galini - Spili

Ce matin, on traverse le sud du plateau de Lassithi pour rejoindre la côte Sud à Matala, une station balnéaire prisée des hippies qui trouvèrent refuge dans les grottes qui dominent la plage. Puis pour éviter la foule , direction le petit village en bord de mer de Kalamaki, ou une pause baignade s'impose, avant d'arrivée au joli village blanc d'Agia Galini, qui descend en cascade vers la mer et le port.

On grimpe dans la montagne pour se rafraichir aux fontaine vénitiennes du village de potiers de Spili, avant de rejoindre la côte à Plakias et votre second hébergement, loin des foules dans une petite crique isolée  sur la plage de Korakas, dans le village de Rodakino.


Monastère et plage de Preveli

Voilà un endroit bien surprenant, Prévéli. Une gorge creusée par une rivière débauchant sur une belle plage de sable à l'eau bleue et une "forêt" de palmiers. Tous les ingrédients sont réunis pour créer un endroit charmant... Et juste au dessus, un monastère du même nom qui se visite. Après avoir remonté la rivière en mode aventurier jusqu'auxx gros rochers emprisonnées entre les falaises, vous avez la possibilité de continuer à grimper et suivre la rivière jusqu'aux gorges de Kourtaliotiko, ou reprendre la voiture et marcher au fond de ces mêmes gorges beaucoup plus haut. Beaucoup moins d'eau en été qu'au printemps, mais la balade au fond des gorges reste inoubliable.


Loutro et la côte Sud

En route vers Hora Skafion, pour embarquer depuis le port de commerce, vers la plage de Glyka appelée aussi SweetWater, et le port de Loutro.  

Après-midi : plage de Sweetwater jusqu’à 13h00, puis le petit bateau vient vous chercher pour aller découvrir le magnifique village de pêcheur tout blanc de Loutro.

Repas les pieds dans l’eau chez ILIOS

Retour en bateau à 15h30 de Loutro, et retour par la plage de Frangokastello et son château posé sur le sable ! On revient sur nos pas à Vouvas pour reprendre la même route qu’à l’aller.

Juste le temps de traverser l'île du Sud vers le Nord pour le reste du séjour, aux belles couleurs de la fin d'après-midi. On traverse les gorges d'Imbros, surveillée par des vautours fauves qui volent dans la gorge devant vous, puis direction la station d'Almyrida pour le reste de votre séjour.

 

La Presqu’île de l’Apokoronas

On découvre aujourd'hui la presqu'île de l'Apokoronas qui entoure Almyrida, entourée d’un côte rocheuse, d’une côte sablonneuse, et des montagnes blanches. Au centre, on s’arrête acheter de l’huile d’olive dans la grosse bourgade de Vamos, on suit la route en direction du village de Kefalas qui domine la mer sur un éperon rocheux. On passe par les jolis villages traditionnels de Gavalohori et Xirosterni où le temps s’est arrêté. Puis, on descend vers Kokkino Chorio pour pique-niquer et profiter d’une toute petite crique sauvage, seulement connue des habitants du village : la crique de Koutalas. 

Pique-nique à l’ombre dans la cabane de plage aménagée par les villageois. 

Après-midi : baignade dans la crique, masque et tuba, et visite de la grotte marine à pied en repartant vers la station balnéaire d’Almyrida pour déguster une glace sur la promenade du front de mer.

Repas le soir à la taverne de Xirosterni

Lac de Kournas – cascades d’Argyriopouli

matin : depuis Vamos, partir en direction du sud retrouver la nationale E75, en direction de Rethymnon. Puis sortir à Kournas après Georgioupoli. Vous allez découvrir le seul lac d’eau douce de l’île sur lequel on navigue en pédalo pour observer les tortues. Vous pourrez vous y baigner et déguster un vrai jus d’orange offert par le loueur de pédalo !

On repart en direction du village de Kournas, et après avoir arpenté la montagne, on arrive dans le curieux village d’Argyriopouli : la ville haute, construite sur des anciennes ruines romaines regroupe la majorité des sites historiques autour de la place principale. Il faut ensuite descendre à pied depuis la grand place le long pour rejoindre l’incroyable site de la ville basse, des tavernes traversées par des sources et des cascades. 

Se poser dans n’importe quelle taverne pour savourer la fraîcheur de l’endroit. La meilleure est sans doute « Le jardin d’Arkoudenas » ( O Kipos Tis Arkoudenas )

Retour par la station balnéaire de Georgiopouli, sa grande plage et son joli centre-ville.

Repas le soir à la taverne «  dite Pabali ». Pas de touristes et les meilleurs Gyros de Crète !

Le lagon d’Elafonissi

matin : départ tôt en direction vers l’extrême ouest pour rejoindre le splendide lagon d’Elafonissi avant 10h, heure d’arrivée des bus de touristes… Une superbe route qui vous fera traverser les montagnes et les gorges des montagnes Blanches.

Info pratique : compter 2 petites heures de route depuis Chania

Là, on arrive sur un parking en cailloux, et on découvre une merveille de la nature : un lagon aux eaux turquoises et un sable blanc et rose ! 

Repas dans la taverne SunSet dans le village de Kampos sur la route du retour.

Après-midi : retour par une route en balcon au-dessus de la côte ouest, en traversant les villages perchés de la région de l’Innahorion. Après Elafonissi, rester toujours à gauche sur la petite route qui longe la mer, pour découvrir un mini-lagon caché, comme une piscine naturelle dans les rochers. Une dernière halte baignade dans les rouleaux de la belle plage de Phalassarna, pour ceux qui en veulent encore !

Soirée pizza à Litsarda. Demander la seule pizzéria du village, tout le monde connait !

Ombros Gialos, la crique du  Grand bleu 

matin : grâce matinée après la fatigue des kilomètres de la veille ! Petit dèj à la crétoise,  acheté dans le mini supermarché du coin, et départ pour une crique paradisiaque avec une petite taverne aux tables bleues. 

Repas évidement sur la terrasse ombragée de cette taverne, dont la spécialité est le poisson frais pêché dans la crique.

Après-midi : sieste et plongée dans les eaux limpides de cette crique paradisiaque.

Les monastères d'Akrotiri et Chania

matin : direction la presqu'ile d'Akrotiri que vous voyez depuis votre hébergement. La péninsule d'Akrotiri est plantée d'oliviers et très agréable à sillonner en voiture. Elle est située juste à la sortie de Chania, et la baie de Souda. Hormis la côte ouest, assez habitée (elle sert de villégiature aux habitants de Chania), et possédant quelques belles plages, la presqu'île est relativement désertique. C'est dans les environs de Stavros (et sur cette plage) que plusieurs scènes du film Zorbas le grec (fin 1964) ont été tournées. Le monastère d'Agia Triada est le plus bel exemple d'architecture monastique de la fin de l'époque vénitienne. L'approche s'effectue, en voiture uniquement, par une belle allée bordée de cyprès.

Le Monastère Agios Gouvernetou tout au Nord de la péninsule est encore habité par quelques moines, et permet, par un joli chemin pavé et en relativement d'accéder au plus ancien monastère de Crète, fondé au 7eme siècle, et à une crique déserte. les site de l'ancien monastère est exceptionnel et la crique superbe !

Une baignade rafraichissante l'après-midi sur la plage de Kalathas ou de Zorba le grec et en route pour Chania en fin d'après-midi quand les lumières du soirs embrasent la ville ocre...

Visite de la ville de Chania, superbe ville dorée aux ruelles couvertes de Bougainvillés, à parcourir tranquillement à pied ou en calèche, se poser sur son port vénitien, profiter d'y faire son shopping dans la rue des cuirs, Odor Skridlof.

Gyros pita dans une taverne animée, ou repas romantique sur le port face au coucher de soleil, dans une des tavernes à côté de l’ancienne mosquée.

Le lagon de Balos

La journée entière dans un des rares lagons de méditerranée, avec celui d'Elafonissi. C 'est l'un des points forts de ce voyage : les couleurs, les paysages, la nature sauvage.... c'est magique !

2 possibilités pour vous rendre au paradis ! En 4x4 pour ressentir les odeurs et les émotions de la piste du bout du monde qui y mène. P artir assez tôt le matin avec votre 4x4 pour profiter de la plage avant l'arrivée des bateaux et des voitures qui se garent de plus en plus loin du parking officiel...

... ou en croisière avec des ferries qui vous posent sur l'île de Gramvoussa et la plage du Lagon de Balos. Direction le port de Kissamos pour embarquer à 10h20 à bord des nombreux bateaux qui vous emmènent au cœur du lagon.  Retour en bateau à 17h45 du lagon.

Si vous avez choisi la première option, en 4x4, vous pouvez quitter ce paradis en fin de matinée avant que la plage ne se remplisse trop, et rejoindre l'autre "doigt" de la Crète, juste en face, la péninsule de Rodopos. Là vous attend Stelvios pour le déjeuner dans son restaurant Méniès, un adresse typique du bout du monde. Après ce village, la route devient une piste vers nulle part ! Une pause sieste et  baignade à Ravduha au pied des falaises, bien à l'ombre des tamaris et il sera temps de revenir sur votre presqu'île ou vous attend la belle plage de Kalyves quelques kilomètres avant Almyrida.


Rethymnon et le monastère d'Arkadiou

Visiter le Crète passe obligatoirement par la découverte d'un de ses nombreux monastères, comme celui d'Arkadi, considéré comme le plus beau de l'île, symbole de sacrifice et de liberté, perdu dans la montagne au milieu des champs d'oliviers.

On redescend ensuite au bord de la mer Egée pour aller à la rencontre d'une autre très belle cité vénitienne, Rethymnon, ses ruelles ombragées et son mignon petit port bordé de tavernes.


Triboovoyage • Image et Texte

Retour en France

Départ vers l'aéroport, restitution du véhicule de location, et retour en France.

Retour dans votre région