La Corse de l'Ouest

Corse : c’est un mot qui fait rêver, qui fait penser à une montagne qui plonge dans les eaux turquoises, une palette de couleurs qui accompagnent la ronde du soleil, une terre de légendes et d'histoires sombres. Du Désert des Agriates aux Calanches rouges du Golfe de Porto, des sommets du massif du Cinto aux plages immaculées des iles Lavezzi, embarquez pour un fantastique périple le long du littoral occidental de l'Ile de Beauté.

Jour 1 : Arrivée sur l'Ile de Beauté

Triboovoyage • Image et Texte

Cette première journée va vous permettre de rejoindre le port d'embarquement où vous attend votre bateau. La première nuit se passe dans une cabine confortable pour se réveiller et débarquer en Corse au petit matin.

   

Jour 2 : Découverte du désert des Agriates

Triboovoyage • Image et Texte

Vous récupérerez votre voiture pour prendre la route vers Saint-Florent. Au port vous attend « Le Popeye », un bateau qui vous déposera d'abord sur la belle plage de sable blanc de Lotu. Un temps de baignade, de farniente, pourquoi pas un déjeuner dans la paillote qui vous offre ses ombrages.

Puis le sentier du littoral vous conduira par le maquis et les criques à la très bucolique plage de Saleccia, réputée pour être une des plus belles de Corse.

Le Popeye vous y récupèrera pour vous ramener pour le coucher du soleil sur le golfe de Saint Florent. Après le diner sur le port, vous pourrez monter à la citadelle qui domine le port et la ville adossée à la montagne.



Jour 3 : En approche du Monte Cinto

Vous passerez en moins de 60 km du littoral aux plus hauts sommets de la Corse. Une première halte à la coutellerie Cultellidicaccia à Moltifao où un forgeron vous fera découvrir l'âme du couteau du berger corse.

Vous allez ensuite vous enfoncer dans les Gorges de l'Asco où serpente la rivière qui au lieu-dit « les 3 plages de Mulindina » vous offrira de belles piscines naturelles qui n'attendent que vous.

Progressivement la route va s'élever jusqu'à la station du Haut -Asco. La maison de la montagne vous présentera « l'art de vivre dans cette région reculée qui semble hors du temps. De là vous pourrez vous pourrez randonner dans les environs du Monte Cinto, point culminant de l'île à 2706 m.


Triboovoyage • Image et Texte

Jour 4 : Comme des balcons sur la mer...

Triboovoyage • Texte et Image
Triboovoyage • Texte et Image

Maintenant tournez le dos à la plage et à ses plaisirs et levez les yeux vers les collines et montagnes.

S’étalant de Pietralba jusqu’aux rivages de l’Ostri coni, I Paesi d’Ostriconi se livrent à vous. Autrefois, cette vallée regorgeait d’oliveraies, de vignes et bien d‘autres cultures. Les nombreuses terrasses et les vestiges des aghje, aires de blé, moulins à huile, sans oublier les maisons au style florentins, en sont le plus beau témoignage. Édifiés autour du Canale, couloir entre les montagnes, Pietralba, Lama, Urtaca, Novella et Palasca vous invitent ainsi au voyage entre traditions et agropastoralisme.

Puis vous prendrez la route pour Calvi: découverte de la ville et de sa citadelle avant de prendre le petit train des plages.

Affectueusement surnommé « u trinichellu », telle une gondole montée sur rails, cet assemblage de petits wagons sillonne la voie ferrée de la Balagne le long des côtes entre Calvi et l’Ile-Rousse. Il s’agit, tout d’abord, d’une navette qui s’arrête devant chaque plage.

Fenêtres ouvertes en été, il vous invite ainsi à contempler un défilé de panoramas à couper le souffle et de prendre de très jolies photos.

Longeant la côte à une vitesse très raisonnable, il est avant tout un éloge de la lenteur car il faut bien se le dire, les vacances sont également faites pour ralentir un peu. Au fond, le plus dur sera de choisir votre plage ! Il faudra aussi éviter de succomber à la tentation de descendre à chaque arrêt…

Après le diner sur le port de Calvi, vous ferez une belle promenade au coucher du soleil à la Pointe de la Reveletta.

Jour 5 : Sur la route vers Porto, les piscines naturelles

Triboovoyage • Image et Texte

Vous quitterez Calvi par la route côtière qui vous conduira à la plage de galets de l'Argentella. Rien de tel qu'une bonne baignade dans cet endroit tranquille avant de rejoindre le delta du Fango.

De là, vous tournerez le dos à la mer pour vous enfoncer dans la vallée verte où le torrent saute rocher en rocher en creusant de superbes piscines naturelles idéales pour piquer une tête.

Continuez jusqu'à Manso. De là vous pourrez suivre un sentier qui s'élance à l'assaut des contreforts du Monte-Cinto proposant des paysages variés dans une nature préservée. Puis par le col de Palmarella dominant le golfe de Porto.



Jour 6 : Découverte du Golfe de Porto

Triboovoyage • Image et Texte
Triboovoyage • Image et Texte

Cette journée vous fera découvrir un des grands incontournables de Corse : le Golfe de Porto.

A Porto vous prendrez un bateau qui, en près de 4 heures, s’approchera au plus des Calanches de Piana que vous découvrirez par la route plus tard. Puis les merveilles de la réserve de le Scandola s'offriront à vos yeux : une véritable palette de couleurs entre les rochers au-dessus et sous les eaux cristallines des grottes marines. Un vrai spectacle !

La découverte de la presqu'ile de la Girolata et son petit village de pécheurs clôturera cette journée mémorable.



Jour 7 : Des Calanches de Piana au Capo Rosso

Triboovoyage • Image et Texte
Triboovoyage • Image et Texte

La route serpente au milieu du chaos de roches rouges que sont les Calanches de Piana. Les très nombreux virages limiteront à eux seuls votre vitesse et vous permettront de nombreux arrêts pour compléter votre collection de photos. Les formes des rochers font vagabonder votre imagination. Depuis le parking de la Tête de chien vous ferez le sentier du Château-Fort pour atteindre le très pittoresque belvédère qui domine tout le Golfe de Porto et les Calanches.

Après avoir traversé le village de Piana (arrêt pour dominer la plage) la route toujours sinueuse vous amènera à la plage d'Arone pour un rafraichissement bien mérité Et c'est bien rafraichi que vous pourrez attaquer la belle randonnée du Capo Rosso, une citadelle rocheuse qui embrasse tout le panorama du Golfe de Porto.

Il se mérite bien ce spectacle, surtout les derniers mètres dans ces rochers un peu escarpés et chauffés au soleil de cette fin de journée. Il faut prendre le temps de profiter de ces lieux magiques surmontés d’une énième tour génoise.

Jour 8 : Cargèse et les Gorges de la Richiusa

Triboovoyage • Texte et Image
Triboovoyage • Texte et Image

Le passé riche de Cargèse saute aux yeux avec ses 2 églises qui se font face, l’église grecque Saint Spyridon et l’église de l'Assomption qui méritent toutes les deux d'être visitées. Perdez-vous dans les ruelles de la ville qui mènent jusqu'au port.

Puis prenez la route pour Bocognano pour faire une belle randonnée dans les Gorges de Richiusa; vous verrez le Mulinu di Ursu, la cascade du Voile de la Mariée.

Vous reprendrez la route pour rejoindre Bastelica où s’offrira à vos yeux un paysage curieux fait de pozzis au milieu de la mousse verdoyante.

Sur la route qui vous mènera à votre hotel vous ferez un arrêt au col de Cricheto. Une ballade en petit train vous fera découvrir les secrets de la châtaigneraie et vous offrira un splendide panorama sur le Golfe d'Ajaccio.


Jour 9 : Une journée plage

Triboovoyage • Texte et Image

Les belles plages ne manquent dans cette baie ajaccienne. La plage d'Isolella vous permettra de poser vos serviettes dans un cadre très agréable en prenant le temps de vous balader sur ces plages de rêve et de vous poser un peu.


Jour 10 : Propriano et Sartène

Cap au sud pour cette journée. Vous ferez une petite pause à Propriano qui a des airs de Saint-Trop, mais avant d'atteindre cette station huppée vous reculerez dans le temps pour revenir aux temps de la préhistoire en déambulant dans le site de Filitosa.

Toujours vers le sud, vous ferez une escale originale à Sartène pour mieux vous imprégner de l'âme corse. Il faut se perdre dans les ruelles pavées de cette cité médiévale bordée de hautes maisons grises en granit. Les boutiques, les ruelles reliées par des arcades, des arches et des rampes d'escaliers lui confèrent un vrai caractère corse. Des espaces chargés d'histoires et de légendes qui ne peuvent qu'évoquer pour le visiteur la célèbre Vendetta, racontée par Mérimée.


Triboovoyage • Image et Texte
Triboovoyage • Image et Texte

Jour 11 : La côte Sud et le lion de Rocapina

Triboovoyage • Texte et Image

 

Vous commencerez cette journée en vous rendant à la plage de Tizzano où débute la jolie ballade qui vous mènera au phare de Senetosa. Le sentier côtier vous conduira de crique en crique (des cala) entre maquis et plages qui semblent oubliées.

Après avoir rejoint la nationale, rendez-vous à Monacia d'Aulane pour suivre le sentier de l'Oriu et atteindre, au milieu des taffonu (rochers sculptés par le vent) de curieux abris aménagés par les bergers.

Pour vous rafraichir vous terminerez cette journée à la plage de Roccapina dominée par son célèbre lion sculpté par le vent.


Jour 12 : Bonifacio et les iles Lavezzi

Une superbe journée vous attend en prenant le bateau pour les iles Lavezzi, histoire d'en prendre plein la vue. Une traversée dans un bateau qui longe les célèbres et spectaculaires falaises de la cité Bonifacienne, avant d'accoster sur la plus grande des 7 iles qui forment cet archipel des Lavezzi. Et là, vous irez au gré des sentiers de criques aux eaux turquoises en plages blanches comme neige.

Vous profiterez de la soirée pour découvrir les ruelles de Bonifacio et, pourquoi pas aller admirer le coucher du soleil au phare de Pertusato avant un diner bien mérité.


Triboovoyage • Texte et Image
Triboovoyage • Texte et Image

Jour 13 : Les Aiguilles de Bavella

Triboovoyage • Texte et Image

De Sartène, vous prendrez la route du maquis qui vous mènera à Zonza au pied des aiguilles de Bavella, en passant par Levie et le musée de l’Alta Roca, cette vaste zone de roches sculptées par les vents du sud.

La région de Zonza vous apparaitra comme un paysage de haute montagne, à la végétation plus rare dominée par ces aiguilles de granit. Une balade à ses pieds et un plongeon dans les piscines naturelles de Zoza sur la route du retour pour terminer cette belle journée.


Triboovoyage • Image et Texte

Jour 14 : Ajaccio et les iles Sanguinaires

Triboovoyage • Image et Texte

 

C’est à pied qu'il faut visiter la ville de Napoléon-Bonaparte. Les étroites ruelles qui se croisent au pied de la citadelle contrastent avec les avenues bordées de palmiers qui mènent au port.

Difficile de venir à Ajaccio sans se rendre aux iles Sanguinaires célébrées dans les Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet. Après une courte balade à pied à la Pointe de la Parata vous arrivez en vue de ces ilots rocheux, une balade facile pour embrasser tout le Golfe d’Ajaccio.

Rejoignez le port pour prendre votre ferry avec lequel vous gagnerez Marseille.


Triboovoyage • Image et Texte

Jour 15 : Route du retour

Triboovoyage • Image et Texte

 

Voilà, après une bonne nuit sur le bateau, c'est la route du retour vers votre région, les yeux remplis d'images paradisiaques et la tête pleine de souvenirs pour la vie !